Utiliser l’eau de pluie pour se doucher : bonne ou mauvaise idée ?

Les Français utilisent en moyenne 200 litres d’eau courante par jour et par personne ? Et cela se répercute aisément sur leur facture qui peut monter jusqu’à 300€/an par personne. Pour alléger cette dernière, de nombreuses personnes optent pour l’utilisation de l’eau de pluie pour les toilettes, la lessive, l’arrosage etc. Aujourd’hui, on tend même à se servir de l’eau de pluie comme eau de douche. S’agit-il d’une bonne ou d’une mauvaise idée ? Réponse dans cet article.

Avantages et inconvénients de l’utilisation de l’eau de pluie

L’eau de pluie est une ressource disponible et gratuite. Par nature, elle est plus douce que l’eau du robinet qui présente une dureté élevée. C’est pour cette raison qu’on dépense moins d’adoucissant lorsqu’on l’utilise pour la lessive. Au contact de l’eau de pluie sous la douche, le savon aussi mousse plus rapidement.

De plus, son utilisation tant pour la douche que pour les besoins domestiques constitue également un geste écologique. En utilisant l’eau de pluie, vous soulagez le réseau des égouts, et vous contribuez à la réduction de la quantité d’eau traitée par les stations d’eau pure. Pour info, ces dernières sont plus efficaces quand elles traitent moins d’eau pure. Par ailleurs, vous préservez la nappe phréatique en limitant l’usage de l’eau potable.

Mais l’eau de pluie présente également quelques inconvénients. C’est une eau qui se charge en polluants quand elle tombe. Ces polluants sont de différents types. Il peut s’agir de virus ou de particules diverses affectant directement l’apparence de l’eau.

En ruisselant sur le toit, l’eau de pluie emporte aussi avec elle des poussières et des bactéries. La plupart du temps, ces bactéries sont des coliformes présents dans les excréments des animaux (oiseaux, lézards, etc.).

Le toit abrite aussi de la matière organique provenant de feuilles en décomposition et de cadavres d’insectes. Des composés qui peuvent affecter le goût et a couleur de l’eau. En vous douchant avec une telle eau, vous exposez votre corps à ces différents polluants et bactéries. Cela dit, ces conséquences sont gérables pour peu qu’on y prenne garde. Si vous souhaitez utiliser l’eau de pluie comme eau de douche, il faudra la traiter avec un filtre UV.

Les filtres UV : comment fonctionnent-elles ?

L’utilisation des lampes UV, remonte aux années 70 lorsque les stations d’épuration ont commencé à introduire les nouvelles technologies. Elles ont pleinement prouvé leur efficacité. C’est ce qi a débouché sur la fabrication de filtres UV pour traiter et épurer l’eau de pluie.

Dans la pratique, on les installe après la pompe d’eau de pluie. Les filtres n’ont besoin que d’une prise à deux insertions hydrauliques pour devenir opérationnels. Vous n’avez pas besoin d’une densité spécifique ou d’un type particulier.

Ici, c’est la quantité d’énergie UV qui compte. Les études ont montré qu’une certaine quantité de cette énergie suffisait pour éliminer l’ensemble des polluants. Le fonctionnement du système peut être suivi par le biais d’un compteur horaire et d’un signal lumineux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *