Potager suspendu

3 conseils pour réaliser un beau potager suspendu au balcon

Les français pensent souvent que sans jardin, il leur est impossible de profiter des joies du jardinage. Peu de personnes savent qu’il est possible d’aménager un beau potager sur une terrasse ou au balcon et de récolter des légumes, des fruits ou des herbes aromatiques. Voici quelques conseils pour vous permettre d’optimiser votre balcon afin d’y créer un potager.

Le matériel adéquat

En général, pour aménager un potager au balcon, vous aurez besoin :

  • D’un arrosoir d’au moins 5 litres
  • Du terreau biologique et de bonne qualité (sans engrais chimique)
  • Des pots en terre cuite
  • D’une griffe à fleurs ou de rocaille qui permettra d’aérer le terreau en surface
  • D’un pulvérisateur à eau qui servira à rafraîchir les feuilles de vos plantes
  • D’un composteur afin de profiter d’engrais naturel à portée de main (facultatif)

En dehors de ce matériel, vous devrez en outre choisir les bonnes plantes pour garantir la réussite du potager. Les variétés comme les haricots verts, le chou, la betterave, la fève, les fraises, le concombre, les salades et les tomates sont faciles à planter. Il en est de même des herbes aromatiques, elles se plaisent aussi bien sur le balcon que sur la terrasse. En revanche, vous devrez éviter les raids, les aubergines et les melons. Ces plantes sont plus difficiles à cultiver. N’hésitez pas à faire des mélanges en créant des associations de cultures. Ainsi, les plantes s’entraideront afin d’éloigner les insectes, les parasites et les maladies.

Disposition des plantes

Les plantes n’ont pas besoin du même espace dans un potager. Les tomates, aubergines, courgettes et concombre par exemple ont besoin de bacs de profondeur de 40-50 cm. Pour les aromates (fines herbes, ciboulettes, thym) ainsi que les radis et les salades, vous pouvez vous limiter aux pots de 15-20 cm. Enfin, utilisez les bacs suspendus pour planter des tomates cerise et des aromates.

Astuces et conseils pour un potager réussi

Avant toute chose, l’air doit pouvoir circuler correctement sur votre balcon, sans quoi, les légumes ne vont pas pousser. Evitez également les cigarettes. Et si les vents sont trop forts sur votre balcon, protégez les plantes à l’aide d’un paravent. En outre, votre balcon doit être orienté sud-est ou sud-ouest afin de profiter des rayons de soleil. Pour les contenants, vous pouvez privilégier les grandes jardinières. Elles sont esthétiques et efficaces, avec une contenance de 10 litres. En raison du milieu de culture fermé que constituent les pots, les racines peuvent tourner en périphérie du pot et former un chignon racinaire qui étranglera la plante. Il faudra donc remuer la motte de temps en temps afin de vérifier l’état des racines.

Il ne faut surtout pas laisser le terreau se dessécher. Un terreau sec se rétracte et devient difficile à réhydrater par la suite. Prenez donc l’habitude de l’arroser régulièrement (une à deux fois par jour). Attention tout de même à l’excès. Un terreau trop humide tue les plantes. La meilleure solution est de prévoir une réserve d’eau à perfusion lente ou d’installer un goutte-à-goutte qui fonctionne par gravité. Enfin, si vous en avez la possibilité, installez un composteur sur le balcon. Il vous permettra de réduire vos déchets ménagers tout en les transformant en compost (engrais liquide) pour alimenter votre jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.